PARTICIPEZ A L'ETUDE ORISCAV-LUX !

Vous avez été invité à participer ?


Vous souhaitez participer ?



Vous avez entre 25 et 80 ans et résidez au Luxembourg,



 

 

Avez-vous une question, une remarque ?

Nom :
Prénom :
Tél. :
Email:
Message :

ORISCAV-LUX

ORISCAV-LUX « Observation des Risques et de la Santé Cardio-Vasculaire au Luxembourg» est la première étude épidémiologique à l’échelle nationale, visant à établir une image objective de la fréquence des facteurs de risque des maladies cardiovasculaires, liés aux modes de vie, dans la population générale résidant au Grand-Duché de Luxembourg.

Cette étude, conduite aux intervalles réguliers, permet de décrire les facteurs de risque potentiellement modifiables et suivre leur évolution au cours du temps.

Le projet ORISCAV-LUX est conçue comme un outil de la santé publique permettant aux autorités de disposer des statistiques fiables sur la santé de la population résidant au Luxembourg, afin de déterminer le programme de prévention le plus adapté aux besoins réels (evidence-based prevention).

Projet National

Le Luxembourg Institute of Health (LIH), anciennement CRP-Santé, a déployé depuis plusieurs années une un ité de recherche « Epidemiology and Public Health Research Unit » , qui a pour mission de réaliser des recherches en Épidémiologie et en Santé Publique. Ces recherches sont destinées à améliorer la connaissance sur les maladies, leur traitement, leur impact direct et indirect sur la santé publique et leur coût socio-économique. C'est dans le cadre de ces activités de recherche épidémiologique que cette unité contribue, en collaboration avec des partenaires nationaux et interrégionaux, à la mise en œuvre du projet ORISCAV-LUX « Observation des Risques et de la Santé Cardio-Vasculaire au Luxembourg». Il s'agit d'une étude épidémiologique nationale, visant à établir une image objective de la fréquence des facteurs de risque des maladies cardiovasculaires, liés aux modes de vie, dans la population générale résidant au Grand-Duché de Luxembourg.

Elle est conçue comme un outil de la santé publique permettant aux autorités de disposer des statistiques fiables sur la santé de la population résidant au Luxembourg, afin de déterminer le programme de prévention le plus adapté aux besoins réels (evidence-based prevention).

ORISCAV-LUX est la première étude épidémiologique à l’échelle nationale, permettant de décrire les facteurs de risque potentiellement modifiables et suivre leur évolution au cours du temps.

 

L'origine du projet

Le L.I.H. a participé, de 2003 à 2006, au projet de coopération transfrontalière, appelé INTERREG III A (Wallonie- Lorraine- Luxembourg) : Pôle de prévention cardiovasculaire 2003 à 2005. Une étude comparative interrégionale, réalisée en 2005 entre la Province de Luxembourg en Belgique, la Lorraine en France et le Grand-Duché de Luxembourg a permis d'identifier les lacunes d'information du Luxembourg par rapport à ses voisins proches notamment en terme de prévalence des facteurs de risque modifiables (hypertension, hyperlipidémie, diabète, obésité, comportements alimentaires, pratiques d'activité physique, etc...). D'autre part, l'analyse statistique des données harmonisées et standardisées de mortalité cardiovasculaire a montré que le Luxembourg affichait le taux de mortalité le plus élevé pour les deux sexes et ce sur plusieurs années.

Pour faire face au manque d'informations en matière de santé cardiovasculaire, les partenaires interrégionaux ont proposé une méthode de monitoring, permettant d'observer l'état de santé cardiovasculaire et les facteurs de risque liés aux modes de vie, dans la population de la grande région, par le biais d'une enquête transversale périodique qui se déroule dans les trois régions.

Le protocole de l'étude a été élaboré par un comité interrégional, composé de 5 partenaires des trois régions, et doté de compétences en santé publique, épidémiologie, cardiologie et nutrition.

Enfin, la convergence des objectifs nationaux et interrégionaux a abouti à la mise en œuvre du projet ORISCAV-LUX qui constitue un outil de monitoring standard et durable permettant la comparabilité au niveau national et interrégional des facteurs de risque des maladies cardiovasculaires.

La collaboration transfrontalière, visant à la réalisation d’une observation transfrontalière de la santé cardio-vasculaire et de ses facteurs de risques tous les 5 ans, permettra au GD de Luxembourg de se comparer avec ses voisins et, au besoin, établir des politiques de prévention communes avec synergie de moyens.

Cette étude constitue une opportunité pour le pays de pouvoir répondre, sur base de données validées, aux demandes d’organismes nationaux et européens divers, car elle constitue la première base de données nationale en population générale sur la santé cardiovasculaire et les facteurs de risque y associés. Les autres bases de données disponibles étant spécifiques à des patients atteints de pathologies cardio-vasculaires.

Sur le plan national, la santé cardiovasculaire étant une priorité de santé publique au Luxembourg, le Ministère de la Santé a accordé, dans le cadre de son Plan National de Santé 2006-2012, une place prépondérante à la prévention, et à la surveillance des maladies cardiovasculaires. Ainsi, sous l’égide du Ministère de la Santé, et grâce à un cofinancement du Ministère de la Santé et du Ministère de la Recherche, l’étude ORISCAV-LUX a été menée par le Luxembourg Institute of Health (LIH)  Epidemiology and Public Health Research Unit, en 2007-2008.

dummy